Confidence thérapeutique

Image de Andre Mouton
Image de Nik Shuliahin

« Confidence thérapeutique » est proposée au cœur d’Oniyx à des praticiens énergétiques avertis, exerçant la fonction de thérapeute (soins énergétiques, massages, relaxologue, magnétiseur, psychologie transgénérationnelle et analytique).

À raison d’une soirée tous les deux mois, nous proposons une entrevue libre de 2 heures, entre thérapeutes habités par des perspectives spirituelles qui ont fait le choix de soutenir et de valoriser les chemins de la connaissance de soi, dans le but d’une ouverture de conscience sociétale. En liaison à notre histoire et exploration personnelle, les échanges et conseils serviraient dans une vision d’interactions, entre chacun. Ces points abordés dans un esprit ouvert, à partir de l’expérience de chacun concerneront certaines problématiques rencontrées, lors de nos suivis de consultation (en individuel ou pour un couple).

Les sujets traités concerneraient l'échange entre thérapeutes, dans une confrontation bienveillante. L’expérience en soi partagée, servirait une vision d’interactions, sur les expériences rencontrées. Les compréhensions de ces problématiques, offriraient dans ces comparaisons des uns aux autres, de nouvelles possibilités thérapeutiques pour les cas particuliers et difficiles.

Toutes techniques expérimentales en la connaissance de soi, peuvent être améliorées énergétiquement, dans une meilleure approche et interprétation, envers le patient. Les implications en termes de recherche visent à optimiser la guidance d’une thérapie et du suivi de consultation. Cette représentation en tant que thérapeute, renvoient « ici et maintenant » à l’expérience de l’estime de soi, et de la reconnaissance, en dépit des mutations et des courants socioculturels ; le respect en cette identité de « soigneur » demeurera conçu par le partage de la connaissance et la perpétuation sur tous les sujets. Ce processus peut se réaliser dans un face à face parmi d’autres thérapeutes à l’écoute de ces enrichissements et quant aux ressentis d’angoisses, du vide existentiel et de solitude que peuvent vivre les patients ; à savoir que beaucoup d’entre eux souffrent aujourd’hui de déficit émotionnel face au stress.