top of page

L’arrivée de Pluton dans le signe du Verseau…

Ce récit ne prétend pas prédire quelques événements, ce n’est pas ici, l’objectif recherché, il s’agit d’une réflexion quant aux cycles de l’univers qui rythment nos sociétés et nos vies intimes. Cela reste évidemment à relativiser en fonction de l’existence de chacun, la responsabilité de cette scène de vie qu’est l’expérience humaine nous incombe individuellement et personnellement. En appréhendant la limitation de la forme avec sagesse, l’aventure humaine dans sa chute, apprend à reconnaître la non-limitation d’où elle est issue.

 

2 023… Les premiers pas de Pluton en Verseau.



En effet Hadès (la divinité Grecque liée à Pluton) fera sa première incursion dans le signe du « verseur d’eau » dès le mois de mars, et cela jusqu’en juin, moment de sa rétrogradation* en Capricorne. Il entamera réellement son « transit en Verseau » en 2024 pour y séjourner jusqu’en 2044 lors de son entrée en Poisson. C’est un événement dans le sens ou Pluton est la planète la plus éloignée de notre Système solaire, donc celle qui met le plus de temps à effectuer le tour du Zodiaque et à parcourir chaque signe. Sa lente progression n’est pas régulière et fait de ses changements de signe, une étape particulièrement importante pour nos sociétés et marque toute génération d’une « aura » unique. Souvenons-nous de son entrée dans le signe du Capricorne en 2008 et la crise du pouvoir financier qui a suivi, entraînant des chutes boursières sans précédent et une fragilisation du système monétaire, qui… Ironiquement affermit la course effrénée au pouvoir et à l’argent (Pluton) d’une société consumériste. L’humanité s’enchaîne elle-même, prise au piège de ses ambitions qui, l’emportent profondément dans la matière, au détriment de l’esprit et de l’Être. L’énergie Plutonienne dans son rôle purificateur exacerbe ce qui semble négatif vers un processus évolutif et nécessaire de transmutation. Aussi, cette période a vu naître de nouveaux systèmes, d’où émergent davantage de collaboration, un retour à des valeurs plus « authentiques » et une quête de sens quant à la vie. Depuis 2020, avec la grande conjonction Pluton-Saturne-Jupiter, les événements s’intensifient et nous apprennent à quel point la société impacte nos vies personnelles en notre quotidien. Collectivement, puis individuellement nous vivons un déchirement entre un ancien monde qui semble « obsolète » et une nouvelle ère soumise aux choix d’une collectivité qui se réinvente inexorablement afin d’inciter l’humanité à se positionner au fil des temps.

Le précédant passage de Pluton dans ce signe (1778-1798) a marqué l’histoire de changements radicaux, comme la révolution industrielle faisant passer nos sociétés d’un mode de vie agraire et artisanale au commerce et à l’industrialisation, grâce essentiellement à la modernisation des moyens de transport et au développement de l’électricité. Parmi les événements les plus marquants, la guerre d’indépendance des États-Unis, fonde une république fédérale et s’émancipe de l’empire Britannique, en instaurant dans le même temps la constitution Américaine. C’est une période où s’effectue un renouvellement du savoir, l’émancipation de l’ancien, des traditions et de tout ce qui semble irrationnel, obscur, ou de l’ordre de la superstition, en privilégiant la science et l’image sociale. Ce véritable courant philosophique des « Lumières », sera déterminant en cette fin de XVIIIe siècle et aboutira à la Révolution française, cette période de bouleversement social d’une grande violence changera définitivement la scène politique européenne et mondiale, en instaurant la déclaration des droits de l’homme et des citoyens (en 1789).

 

Que nous réserve donc aujourd’hui, « la touche » de Pluton en Verseau ?

 

L’histoire ne sera assurément pas identique, mais la coloration des événements évoquera bien la signature de Pluton : une période d’innovation, de transformation technologique, sociale, politique, spirituelle, l’affranchissement, la libération des coutumes et de toute structure limitante. Les règles rigides mais structurantes imposées en Capricorne seront mises à l’épreuve, générant sans doute des séismes politiques. Pluton en Verseau invite l’humanité à se questionner sur la réalisation de ses idéaux quant à l’avenir… Le choix d’une évolution sans conscience ou celui de la Vie, réside en chacun. Il s’agit d’une accélération, « d’un saut quantique » qui impose à la collectivité l’ouverture de nouveaux concepts ; les religions créées par l’homme, et leur entretien de l’ignorance risquent d’imploser face à des scandales qui ne peuvent plus demeurer dans l’ombre. Cette énergie met en avant l’individu au sein du collectif et lui demande de prendre ses responsabilités, telle une partie individualisée et autonome mais interagissant au service d’une « œuvre collective ». C’est la prise de conscience que chaque Être est le cocréateur d’une histoire commune. Les notions de race, de citoyen sont déjà remises en cause, entre une mondialisation capitaliste et le retour de tendances nationalistes, mais la vision du Verseau va bien au-delà, il s’agit d’un sentiment intérieur, d’où naît cette évidence d’être simplement « Humain habitant de la Terre et fils/fille de l’univers ».

Le mélange des races fait partie d’une évolution nécessaire car il amène l’humanité à fusionner, les principes culturels, ethniques et génétiques en une lignée, suggérant une fraternité nouvelle à venir.

Nous pourrions voir l’émergence de nombreux sous-groupes, communautés ou organisations quittant le système, tendant vers l’autonomie et la séparation progressive, voire radical de la masse dominante. Depuis les années 1970, les nombreuses créations d’écovillage, de communauté et de systèmes alternatifs en quête de sens représentaient déjà l’aube de cette signature planétaire, promettant la remise en cause du concept de « communauté humaine ».

 

Il est difficile de connaître avec précision notre évolution au sein du Kali Yuga. Cependant l’humanité et la Terre traversent bien cette période de bouleversement caractérisé par un matérialisme destructeur et une masse aveuglée par « l’avoir », cherchant désespérément à combler « un vide existentiel ». Dans cette phase évolutive, l’énergie plutonienne force le bilan du système qui, face à son miroir engage l’humanité à quitter « ce stade oral » et à exprimer ce qui demeure inconscient, vers un équilibre entre le haut et le bas, l’Être et l’Avoir.

 

Pluton, dans son juste rôle de purificateur va soulever de nombreuses questions, et mettre en avant les troubles d’une humanité à la recherche de son identité. Exprimer son originalité au-delà de toute morale, caractérise le Verseau, malgré ses idéaux fraternels, il aime se démarquer et afficher sa différence, il a secrètement besoin de briller, le désir de se sentir unique en son genre et dans son apparence, va jusqu’à modifier le corps de manière irréversible (tatouage, implants sous cutané). Dans cette mouvance et les extrêmes activés par Pluton, le transhumaniste souhaite améliorer l’humain technologiquement, en s’appuyant sur l’intelligence artificielle et les progrès de la médecine pour créer un transhumain aux capacités supérieur, sans se poser de question quant à l’impact sur le corps physique, biologique et énergétique. En réponse aux excès expérimentés au travers du matriarcat, puis de l’actuel patriarcat, le monde dans sa quête de l’Adam originel (le prototype humain androgyne), s’ouvre à l’abolition des genres. Le concept même d’homme, de femme et les fondements de la cellule familiale sont susceptibles d’être balayés quant à ces nouvelles libérations. Cependant face à l’esprit, la matière nous confronte à la dualité, ces tensions inédites entre genré, non binaire, hétérosexuel, homosexuel, transsexuel, amorce une morale qui évolue, imposée par l’inconscient collectif. Ces énergies du onzième signe, sous ses auspices libérateurs tendent au fanatisme, sans mesure de l’impact de transformations souvent violente pour l’individu, la volonté de détruire les fondements de la société peut provoquer une perte de repère passant par une période d’anarchie.

 

Symboliquement la dualité du Verseau réside en ces deux Maîtres (les planètes dont il dépend), Saturne porte à l’élévation avec rigueur et structure, il impose des limites et gouverne le sens du temps humain, tandis qu’Uranus découvert plus récemment, accélère l’expansion de conscience, l’innovation et amène des changements brutaux au sein de la société, il révolutionne l’ordre établit, au risque de détruire toute possibilité d’évolution d’anciens systèmes.

À l’heure ou la numérisation s’immisce insidieusement dans notre quotidien, par l’intermédiaire du « progrès, et de la croissance » la sécurité nécessite apparemment un contrôle absolu tout en nourrissant un désir de liberté extérieur comblé par la culture du divertissement. À son insu, l’individu « sans recherche » a troqué sa Liberté contre une zone de confort, faite de désirs et d’un paradis plus ou moins imaginaire. Par un jeu subtil de miroir, la planète Pluton comme le Diable dans le Tarot consiste à éclairer ce que nous ne souhaitons (vraiment) pas voir, inscrivant le début d’une transformation inconfortable mais salvatrice.

En s’appuyant sur la mécanique quantique, l’évolution numérique et le développement de l’intelligence artificiel, vont permettre de créer des mondes virtuels toujours plus réalistes, presque tangibles, permettant, peut-être de relier science et conscience. Autrement il s’agira d’une distraction supplémentaire asservissant la masse, une « sorte de chute » sans fond, créant une illusion supplémentaire de notre réalité. Cependant, ces technologies restent soumises à la matière et à des événements inattendus, en commençant par l’épuisement des ressources naturelles qui leur sont indispensables, des pannes électriques, des problèmes d’ordre magnétique (tempêtes solaires), des attaques via les réseaux et la montée de mouvements contestataires au travers d’internet. Cette guerre a déjà lieu dans la lutte acharnée de tout « avis divergeant » de la doxa actuelle, ou les véritables sujets de société sont détournés et remodelés pour entrer dans la norme d’une idéologie aux objectifs obscurs, prônant l’amélioration de la société et de l’écologie (à titre d’information : la grande réinitialisation).

 

« L’argent ne représente qu’une nouvelle forme d’esclavage impersonnel à la place de l’ancien esclavage personnel. »

Léon Tolstoï – L’argent et le travail, 1 892.

 

Lié à la onzième Maison astrologique (Verseau), l’argent, symbolisé par Pluton évolue déjà, l’objectif affiché de la numérisation monétaire, au détriment de l’argent comptant, serait de répondre à l’accroissement des achats en lignes, aussi il permet un contrôle absolu de toute transaction à l’échelle planétaire. Le krach boursier mondiale semble inévitable et sera peut-être le moyen d’établir cette transformation évoquant une gouvernance mondiale totalitaire. Symboliquement la relation à l’argent exprime le lien au corps (Freud), ces mutations amènent l’humain à prendre position entre la matière et la conscience, d’où jaillit la véritable richesse issue de la Source. Il était certainement nécessaire de plonger dans l’Avoir pour revenir à l’Être, mais l’humanité vivra probablement cet équilibre lorsque Pluton entrera en Poisson. En réponse à cette volonté de contrôle, de nouveaux moyens d’échanges, comme les monnaies locales, les cryptos monnaies, le retour du troc, et la création de systèmes bancaires éthiques sont susceptibles de se multiplier avec ce transit.

 

L’énergie Uranienne (Verseau), propice à l’expansion de conscience, se manifeste par l’exploration spatiale qui, grâce aux nouveaux télescopes expand les limites du « connu ». Au-delà du scientisme admis, science et spiritualité se rencontrent entre macrocosme (infiniment grand) puis microcosme (l’infiniment petit) et l’étude de l’inconnu comme les trous noirs. Face aux incohérences du récit officiel archéologique, des sujets telle que la vie extraterrestre sont susceptibles d’être remis en cause, impliquant une révolution de notre histoire et du rôle de l’humanité. Les lasers, les ondes et les radiations sont au niveau médical des technologies se référant à ce transit. Tout en accélérant leurs développements, les champs électromagnétiques indispensables à la téléphonie mobile peuvent subir une remise en cause au vu de l’impact sur la santé et la nature.

L’énergie du Verseau, et sa quête d’idéal propice aux désillusions suggèrent la création de nouvelles drogues anéantissant toute contestation de couches sociales en désarroi. Après l’arrêt de la recherche sur les psychédéliques dans les années 1970, des études sérieuses reprennent et promettent des avancées spectaculaires quant à la compréhension holistique de la conscience humaine. En effet les enthéogènes* représentent un moyen extraordinaire d’évolution dont la collectivité a été injustement coupée. Le droit d’explorer la conscience pourrait, avec Pluton, devenir un sujet de société pour finalement s’inscrire comme un droit légitime et inaliénable. Déjà en révolution, le milieu spirituel suscite un grand intérêt, la recherche d’authenticité qu’éprouve de plus en plus de personnes signe une prise de conscience globale, de nouvelles écoles de pensée philosophiques et religieuses sont susceptibles de renaître différemment. Cette période offre un potentiel d’innovation, tant au niveau matériel que subtil, des découvertes sur le fonctionnement du psychisme, sur l’inconscient et la nature du « vivant » seront au rendez-vous.

En observant l’influence des cercles occultes sur la société (depuis le dernier passage de Pluton en Verseau), une remise en question des sociétés secrètes comme les grandes loges de la Franc-Maçonnerie est tout à envisageable.

Ces étapes déterminantes pour la société ne devraient pas nous faire oublier que l’univers entier progresse et évolue toujours obligatoirement vers des niveaux de conscience supérieurs. Le défi de cette période invite à nous reconnecter au Soleil intérieur, le Père, la source de tout amour. Dans le zodiaque l’axe Lion-Verseau, enseigne à retrouver la Source depuis l’Être, pour la partager en un service. La rencontre de l’auto affirmation du Moi et de l’aptitude à servir l’humanité est le fondement d’une nouvelle collectivité.

Ce retour à l’essentiel devrait faire partie d’une hygiène quotidienne nous entraînant à la rencontre de la verticalité et de l’horizontalité dans l’athanor du cœur, au-delà de toute perturbation extérieure. La véritable liberté ne peut-être qu’intérieure.

Sébastien

 

 

*La rétrogradation est une illusion d’optique qui donne l’impression à l’observateur situé sur Terre qu’une planète remonte le Zodiaque dans le sens des aiguilles d’une montre, mais si l’observateur était situé à proximité du Soleil, il ne distinguerait pas ce phénomène.

*On parle d’enthéogène pour désigner une substance psychotrope utilisée lors de célébrations religieuses ou spirituelles. Le terme vient du grec entheos, qui signifie « possédé du divin » et de genesthai, qui veut dire « qui vient dans l’être » (source : site de Futura-science.com).

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page